Les rendez-vous de la diversification 31 janvier 2018

Entamer ou être dans une démarche de diversification, transformer des produits, vendre en circuits courts … demande des compétences, des savoirs, du temps supplémentaire … Quelle stratégie adopter ? Comment gérer cette activité ? À qui s’adresser ?

C’est dans ce but que s’inscrit la 3ème édition des rendez-vous de la diversification que nous organisons à l’espace Senghor à Gembloux. Cette journée est aussi l’occasion de rencontrer différents acteurs et prestataires de services actifs dans le secteur alimentaire en Wallonie.

Les modules de conférences sont orientés pour un public composé essentiellement d’agriculteurs et d’artisans. Cette journée est aussi ouverte à toute personne voulant approfondir ses connaissances dans le domaine des circuits courts et de la transformation artisanale.

Inscription 

Evénement clôturé.

Programme

Cliquez sur l’icône  pour accéder au résumé des ateliers et conférences.

9h00 Accueil
9h30 Introduction de la journée par Monsieur le Ministre René Collin
10h00
Le prix juste
par Emmanuel Grosjean, Collège des producteurs

Résumé : à venir

 
Groupement d'employeurs: partager la main d'oeuvre
par Cécile Schalenbourg

Résumé

Ferm’Emploi est un groupement d’employeurs agricole. Trois fermes de la région liégeoise se sont associées pour engager une vendeuse ou un ouvrier agricole. Il s’agit d’un emploi partagé qui a pour vocation de réduire les coûts salariaux pour chaque exploitation, de centraliser la gestion des ressources humaines et de bénéficier d’une main-d’oeuvre qualifiée et fidélisée sur chaque ferme.

Thèmes Fruits et légumes Développement de filière Produits laitiers Financement, gestion et commercialisation
11h00
La conservation des fruits depuis la récolte jusqu’à leur mise sur le marché

par Benjamin Cerisier, Diversifruits Fédération des Parcs naturels de Wallonie.

Résumé :

La conservation des fruits de variété ancienne est assez particulière. En effet, les anciennes variétés, ayant été sélectionnées avant la révolution industrielle et donc avant le développement des procédés de conservation actuels, ont des besoins de réfrigération moins exigeants que les variétés actuelles conservées en chambres froides et sous atmosphères contrôlées. Nous aborderons les modalités juridiques et sanitaires des modes de conservation anciennes, notions essentiels pour valoriser ces variétés de plus en plus oubliées. Des exemples de stockage en cave ou sur des claies seront présentés et nous évaluerons les besoins et attentes de l’Afsca dans ce domaine.

Démarche Épeautre d’Ardenne

par Magali Tielemans, Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier

Résumé :

Chronologie de la mise en place d’une démarche commune de production et de valorisation d’une ressource locale. 

Gestion de la composition du lait des ruminants : quels rôles de l’alimentation ?

par Yves Beckers, ULiège – GxBAT

Résumé :

Recenser les leviers alimentaires permettant de modifier la composition du lait des ruminants en vue de sa transformation en dissociant les leviers impactant le processus de transformation, des leviers modifiant les qualités organoleptiques des produits transformés. 

TresoGest, un outil de gestion financière simplifié créé avec les agriculteurs pour les fermes diversifiées

par Mary Guillaume, CRA-W

Résumé :

L’intervention visera à présenter l’outil de gestion simplifié TresoGest à partir de cas et de réalités concrètes et au regard des enjeux liés à la gestion financière et économique des fermes diversifiées. La présentation visera à favoriser les échanges et les témoignages entre participants.

12h15 Repas et moment convivial d’échanges
13h30 Témoignages de producteurs
14h00
Conservation des préparations de légumes par traitements thermiques

par Emmanuel Chalmagne, Qual’Echo sprl

Résumé :

Caractéristiques et différences entre pasteurisation et stérilisation. En fonction des caractéristiques du produit (composition, type de conditionnement) et de la conservation souhaitée (durée, mode de distribution), quelle technique choisir. Comment la mettre en oeuvre, comment valider le procédé, comment surveiller et vérifier que le procédé est maîtrisé. 

Quand s’unir fait la différence : l’exemple du Groupement de Producteurs de Porcs Bio dans une filière agricole en crise

par Caroline Dehon, UNAB

Résumé :

Le phénomène n’est pas récent : le secteur porcin survit de crise en crise et les éleveurs bios n’y ont pas échappé. Ces dernières années, le prix d’achat très bas des porcs bios a engendré un déséquilibre considérable au sein de cette filière ! Alors que la demande en viande porcine bio et belge augmente, l’activité porcine est abandonnée dans les fermes bios à cause d’un manque de rentabilité.

Et pourtant ! Sur le terrain, quelques dizaines d’éleveurs de porcs bios restent passionnés et motivés. Il faut dire que leurs cochons, en valorisant des sous-produits alimentaires bios de la ferme, participent à la cohérence de leur exploitation familiale. Déterminés à trouver des solutions d’avenir pour sauver leurs élevages et déterminés à répondre aux attentes de leurs consommateurs, ces producteurs ont demandé à l’UNAB, leur union professionnelle 100% bio, de mener un projet de redynamisation de la filière wallonne du porc bio. Au cours du développement du projet, ces éleveurs ont décidé de reprendre en mains leur filière en s’unissant à travers leur propre Groupement de Producteurs bio, le GP Porcs Bio. Celui-ci est exclusivement composé d’éleveurs de porcs bio et a été officiellement reconnu par le Gouvernement wallon le 23 décembre 2016. Aujourd’hui, il compte vingt-deux membres-producteurs actifs, un Conseil d’Administration (constitué de sept membres) et un technicien agricole. En rassemblant leur offre, ils augmentent leur capacité à obtenir des prix rémunérateurs sur le long terme. La position du GP Porcs Bio est d’affirmer qu’un prix juste ne se décrète pas : il s’obtient avec mérite ! Aujourd’hui, des marchés équitables se sont ouverts (4,80 euros du kilo) et les perspectives de la filière sont réjouissantes. 

Réagir face à une contamination microbiologique d’un produit laitier

par Juliette De Laubier, pôle hygiène DiversiFerm

Résumé :

Face à une contamination microbiologique, dois-je notifier auprès de l’AFSCA ? Quelles réflexions avoir pour solutionner le problème ? Quelles analyses puis-je faire pour identifier la source de contamination ?

Vente directe de viande : colis ou boucherie à la ferme, 2 options, plusieurs scénarios

par Maryvonne Carlier, pôle économique DiversiFerm

Résumé :

Au menu !

  • des pistes pour vous aider à choisir le scénario le plus adapté au profil de votre exploitation (main d’oeuvre disponible, localisation …)
  • des « check lists » des coûts à prévoir
  • des conseils de commercialisation basés sur des cas concrets

15h00 Pause
15h15
Contaminants microbiens des produits de fruits et légumes

par Marlène Abdelmassih, Requasud asbl

Résumé :

Présentation de différents cas de contaminations rencontrés chez des producteurs wallons ces 10 dernières années. Description des analyses réalisées par REQUASUD pour identifier l’origine du problème et des actions mises en œuvre pour le solutionner et éviter sa récurrence. Rappel des grands principes pour éviter les contaminants microbiens (levures, moisissures, bactéries) dans les produits végétaux et leurs dérivés. 

Changer le paradigme agricole... façon Land Farm & Men

par Eddy Montignies, Land Farm & Men

Résumé :

Témoignage à propos de la naissance du projet LFM-Graines de Curieux jusque son état actuel. 

Présures et coagulants, le bon choix

par Michel Grandjean, Laboratoires ABIA

Résumé :

L’intervention présente la présure, son histoire, ses modes de production. Les autres types de coagulants sont également présentés en parallèle. Nous aborderons l’intérêt d’une bonne présure obtenue par macération lente de caillettes sur la qualité des fromages. 

Le financement participatif, quelles opportunités pour les circuits courts

par Didier Palange, Financité

Résumé :

Le crowdfunfing est à la mode. Mais de quoi s’agit-il ? Est-ce risqué ? Et au-delà de la collecte de fonds est-ce un outil raccord pour mon entreprise. 

16h15 Clôture de la journée et verre de l’amitié

 

Informations pratiques

Télécharger le dossier de presse : PDF

Lien vers le formulaire d’inscription : ici

Horaire : 9h00 – 17h00

Lieu : Espace Senghor, Gemboux Agro-Bio Tech – Avenue de la Faculté d’Agronomie, 5030 Gembloux : Plan d’accès

Présentations des intervenants

Prix juste. Emmanuel Grosjean, Collège des producteurs 
Groupement d’employeurs : partager la main d’oeuvre [1] et [2]. Cécile Schalenbourg
La conservation des fruits depuis la récolte jusqu’à leur mise sur le marché. Benjamin Cerisier, Diversifruits – Fédération des Parcs naturels de Wallonie
Démarche Épeautre d’Ardenne. Magali Tielemans, Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier
Gestion de la composition du lait des ruminants : quels rôles de l’alimentation ? Yves Beckers, ULiège – GxBAT
TresoGest, un outil de gestion financière simplifié créé avec les agriculteurs pour les fermes diversifiées. Mary Guillaume, CRA-W
Conservation des préparations de légumes par traitements thermiques. Emmanuel Chalmagne, Qual’Echo sprl
Quand s’unir fait la différence : l’exemple du Groupement de Producteurs de Porcs Bio dans une filière agricole en crise. Caroline Dehon, UNAB
Contaminants microbiens des produits de fruits et légumes. Marlène Abdelmassih, Requasud asbl
Vente directe de viande : colis ou boucherie à la ferme, 2 options, plusieurs scénarios. Maryvonne Carlier, pôle économique DiversiFerm
Réagir face à une contamination microbiologique d’un produit laitier. Juliette De Laubier, pôle hygiène DiversiFerm
Présures et coagulants, le bon choix. Michel Grandjean, Laboratoires ABIA
Le financement participatif, quelles opportunités pour les circuits courts ? Didier Palange, Financité